Région liégeoise: au moins un vol de câbles par nuit en juillet sur les lignes ferroviaires

Région liégeoise : au moins un vol de cable par nuit au mois de juillet
Région liégeoise : au moins un vol de cable par nuit au mois de juillet - © BAS BOGAERTS - BELGA

Les voyants sont au rouge chez Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire. Et les équipes sont sur les dents depuis fin juin : les vols de câbles en cuivre sont en recrudescence en région liégeoise. Depuis le mois de janvier, les vols avaient largement diminué mais ils connaissent actuellement une véritable explosion. "Ce sont les collègues de terrain qui ont attiré notre attention", explique Frédéric Sacré, le porte-parole d'Infrabel, "puisque, depuis le début de ce mois de juillet, il ne se passe pratiquement plus une seule nuit, en région liégeoise, sans que l'on signale un vol. Par exemple, la nuit de dimanche à lundi, on a eu deux vols, commis dans la région de Chênée, l'un sur la ligne à grande vitesse vers l' Allemagne et l'autre sur la ligne classique".

Des voleurs "connaisseurs"

Pour l'instant, ces vols ont occasionné peu de conséquences sur le trafic et sur les usagers. Mais ça pourrait ne pas durer. "Les conséquences sont pour l'instant limitées", poursuit Frédéric Sacré. Pourquoi ? "Parce ce que l'on a affaire à des gens qui sont des connaisseurs. Ils sectionnent un des deux câbles de signalisation. Il faut savoir qu'il y a un câble principal et un câble de secours. Et ces gens connaissent notre infrastructure et ne s'en prennent qu'à un seul des deux câbles. Ca permet donc de basculer l'alimentation sur le câble de secours. Maintenant, le jour où le câble de secours est volé, si on n'a pas eu la possibilité de le remplacer, cela veut dire que le réseau est mis à l'arrêt, sur cette portion-là."

Et d'après les constatations sur le terrain, les voleurs semblent très bien organisés et équipés de matériel adéquat. Tout laisse croire à une nouvelle bande organisée

Un modus operandi qui en rappelle d'autres

En octobre dernier, une bande de voleurs de câbles avaient été interpellés. 19 tonnes de cuivre avaient été saisies et ces arrestations avaient donné un coup d'arrêt aux vols répétés de 2018. Avec les vols de ce mois de juillet, il semble que l'on a affaire à un modus operandi semblable. Et donc une bande organisée, avec des moyens importants et une grande rapidité d'action.

Archives : Journal télévisé 03/04/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK