Redémarrage de la ligne de galvanisation IV à Flémalle, à la date prévue

Le groupe ArcelorMittal a tenu son calendrier: la relance de la "Galva IV", une ligne de production à l'arrêt depuis presque quatre ans, est intervenue, comme annoncé, à la mi-juin. Depuis le début de la semaine, les essais et les détections d'anomalie ont donné des résultats positifs, et depuis ce vendredi, la montée en régime a commencé. L'opération a nécessité l'embauche d'une petite trentaine de travailleurs, qui continuent de se former pour acquérir la maîtrise technique de cette capacité supplémentaire de 350.000 tones.

Pas d'optimisme béat, cependant: ce redémarrage intervient dans le cadre d'une vente d'outils et, comme les autres unités du lot,  la "Galva IV" a d'ailleurs déjà techniquement (mais pas encore juridiquement) quitté le giron de la multinationale ArcelorMittal, pour être englobée dans une entreprise temporaire qui doit être cédée à un repreneur avant la fin de l'année. Baptisée initialement TopCo, elle porte désormais un nom plus explicite: LDSI pour Liège Dudelange Steel Industry, puisqu'un site luxembourgeois est désormais couplé au bassin liégeois.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK