Reconstituer des squelettes d'animaux, la passion de Matthieu Deprez à Saint-Georges

Matthieu Deprez se passionne pour la reconstitution des squelettes d'animaux
2 images
Matthieu Deprez se passionne pour la reconstitution des squelettes d'animaux - © RTBF - Olivier Thunus

C’est une passion un peu particulière. Dans son atelier situé à l’arrière de sa maison, un habitant de Saint-Georges-sur-Meuse reconstitue des squelettes d’animaux morts. Il nettoie aussi les crânes d’animaux plus gros. Ceux-ci deviennent alors des objets de collection ou de décoration. Une pratique qui porte un nom : l’ostéologie.

Dans l’atelier de Matthieu Deprez, des armoires, un plan de travail, des vitrines exposant des squelettes reconstitués de grenouilles, de chauve-souris et d’oiseaux notamment. Sur les meubles, des crânes bien blancs de mouton, chevaux et autres animaux. Et puis un congélateur, pour conserver les cadavres encore à traiter. Sa passion lui est venue un peu par hasard.

C’est venu simplement d’un cortège d’Halloween il y a quelques années, dans le quartier. J’avais voulu faire une décoration avec du réel et j’ai eu pas mal de parents qui m’ont dit qu’on y était vraiment. Ce sont des objets de collection, comme auparavant dans les cabinets de curiosité. Ils sont là pour faire perdurer les sciences naturelles et pouvoir les montrer à tout le monde ", explique-t-il.

C’est aussi une passion qui lui demande énormément de temps : " C’est de la patience surtout. Quand il faut remonter les ossements, c’est sûr qu’il faut se documenter, faire ça correctement. C’est assez fastidieux et long. Plus c’est petit, plus c’est difficile. Je suis relativement autodidacte donc je me documente avec des planches anatomiques. Je me renseigne auprès d’autres personnes qui sont passionnées par ce métier. Ça permet d’avancer ", détaille-t-il.

Le plus compliqué, avoue-t-il : trouver les animaux morts. Il les reçoit généralement via des dons de particuliers.

Parmi ses projets, la décoration d’un mariage, l’an prochain, à la demande d’un ami, et la réalisation d’un calendrier disponible d’ici un mois. Avec ses réalisations, Matthieu Deprez participe à des expositions itinérantes. Il les propose aussi à la vente via les réseaux sociaux. Le prix : entre 25 et 1000 euros, selon la taille de l’objet.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK