Récoltes précipitées : les arbres fruitiers subissent aussi la chaleur

La canicule entraîne actuellement une sécheresse qui n’est pas sans influence néfaste sur les cultures. C’est le cas des arbres fruitiers qui subissent de plein fouet les effets de la chaleur. Tous les fruits sont en avance et souvent, ils tombent tout seuls des arbres. Du coup, les récoltes ont dû être précipitées.

Quand je les regarde, j’ai les larmes aux yeux

A Bombaye, près de Dalhem, le verger de Jules Henry, qui répond au nom poétique de l’Andelaine, est le dernier à hautes tiges de la région. S’y côtoient pommiers, pruniers, poiriers et autres cerisiers, tous bien garnis, mais à leur pied, de nombreux fruits sont tombés, formant une couronne bigarrée, prise d’assaut par les guêpes. Ces fruits ont pourri à cause de la chaleur et de la sécheresse. "Cette année tout était en avance avec la chaleur, la sécheresse. J’ai de la peine pour mes arbres de les voir souffrir comme ça. Ils ont dur de tenir leurs fruits. Quand je les regarde, j’ai les larmes aux yeux. On a jamais vu une sécheresse comme ça", explique Jules Henry.

Des tonnes de fruits restent au sol

Conséquence, les récoltes sont avancées. Dans le verger, un saisonnier travaille chaque jour dès potron-minet pour bénéficier de températures supportables. La cueillette est abondante mais les pertes seront quand même sévères, au grand dam de Jules Henry. Ce sont des tonnes qui restent au sol.

Comme pour l’ensemble du monde agricole, la pluie est aussi très attendue sur le paisible verger de l’Andelaine.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK