Qui sont les clowns d’Okidok, le duo qui ouvre le Royal Festival de Spa ?

1 images
La compagnie Okidok en ouverture du Royal Festival de Spa 2020 © Thomas Freteur

Ils sont disjonctés et délicieusement drôles : les clowns d’Okidok ouvrent le Royal Festival de Spa ce 31 juillet. La journaliste Estelle Spoto est entrée dans leur univers truffé de jongleries, de chutes et de gags le temps d’une journée. Elle nous raconte ce duo burlesque dans le Vif de cette semaine.

Chaque jour, les 7 décrochages régionaux de Vivacité mettent un coup de projecteur sur la presse locale. La RTBF vous propose le regard et la plume des journalistes de terrain, en Wallonie et à Bruxelles dans le cadre "#Restart", le plan de la RTBF lancé en soutien à la culture et aux médias, secteurs durement touchés par la crise du Covid 19.

" Ils ont commencé leur duo quand ils étaient adolescents. Ça fait déjà 30 ans qu’ils tournent sur scène, explique Estelle Spoto. Ils se sont formés doublement : d’abord en tant que comédiens à Bruxelles et puis en tant que circassiens à Montréal. Du coup, ils sont à la fois clowns et acrobates. "

La spécificité de leur duo : c’est à la fois très drôle et très acrobatique !

Les deux compères tournaisiens, Xavier Bouvier et Benoit Devos, prennent un plaisir fou à arracher sourires et éclats de rire aux quatre coins du globe. "Ils ont trois spectacles à leur actif et ils ont tourné un peu partout. Il faut savoir que leurs spectacles sont plus ou moins sans paroles… Il y a un ou deux mots parfois mais c’est compréhensible par tout le monde. Et leur humour est aussi universel", assure la journaliste.


►►► À lire aussi : Spa : maintien et réorganisation pour le Royal Festival


Pour l'ouverture du Royal Festival de Spa, la compagnie a concocté une représentation spéciale : le "Kabaret Social Club". "C’est vraiment un cabaret : une succession de numéros dont ils sont à la fois les présentateurs et ils font partie aussi du spectacle. Il y aura un ensemble de musiciens live, des invités et des surprises !", se réjouit Estelle Spoto.

 


►►► À lire aussi : Le joyeux rebond du Festival de Théâtre de Spa


En attendant leur performance ces 31 juillet et 1er août à Spa, ou si vous n'avez pas eu la chance de décrocher votre ticket, leur portrait est à lire dans le Vif de cette semaine, sous la plume d'Estelle Spoto : "Duo ad hoc"

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK