Quel avenir pour l'ex-école d'infirmières Avenue Peltzer à Verviers ?

Un bâtiment prestigieux inoccupé depuis deux ans
4 images
Un bâtiment prestigieux inoccupé depuis deux ans - © RTBF - François Braibant

L'immeuble de l'avenue Peltzer est inoccupé depuis que l'école d'infirmières a déménagé il y a deux ans. Son propriétaire, la Province de Liège, essaie de le vendre, mais les candidats-acheteurs ne se bousculent pas - ou ne se décident pas.

Un château d'industriel visité lors des journées du patrimoine

Deux mille mètres carrés entre néo-classique et art nouveau, grandes fenêtres, coins arrondis, ouvertures courbes. C'est un château d'industriel, construit en 1905 pour le patron lainier Clément Bettonville par l'architecte Charles Thirion, auteur d'un grand nombre d'immeubles emblématiques de Verviers. L'ex-école provinciale d'infirmières est un bâtiment bourgeois et qui en impose. Le public a pu le visiter en 2013 lors des journées du patrimoine.

Les élèves infirmières sont parties en 2015. Depuis, la Province cherche un acquéreur. L'immeuble a bien servi de décor à un film l'hiver dernier, mais aujourd'hui, il demeure inoccupé. Cela dit, sauf une vitre cassée, du crépi écaillé et une alarme incendie défectueuse qui a sonné pendant plusieurs jours, le château s'est peu dégradé et semble même être resté en bon état.

Le prix de 650 000 Euros pourrait baisser

Pourtant, à 650 000 Euros, la Province ne trouve pas acheteur. Il a été question de le vendre à l'hôpital voisin...qui ne semble pas intéressé. Un patron d'entreprise très connu à Verviers l'a visité il y a quelques mois, mais il n'a plus été vu sur place ensuite.

Celui qui l'achètera devra évidemment le retransformer, puisqu'il a servi d'école. Et le prix d'achat plus le coût prévisible de la transformation, c'est peut-être ça qui a rebuté les amateurs. Après deux ans, la Province n'exclut plus de baisser son prix de vente.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK