Que devient la chapelle de Bavière ?

L'intérieur de la chapelle Saint-Augustin, sur le site de Bavière
L'intérieur de la chapelle Saint-Augustin, sur le site de Bavière - © Michel Gretry

C'est un édifice classé, miraculeusement épargné lors du récent incendie des derniers vestiges de l'ancien hopital. Mais il souffre d'infiltrations d'eaux, et il ne faudrait plus trainer pour intervenir. Selon nos informations, la commission des monuments et sites, avant d'autoriser des travaux, voudrait d'abord savoir ce que la chapelle Saint-Augustin devient dans le vaste plan de rénovation du site. Juridiquement, elle appartient à un promoteur privé, plus précisément à une ou plusieurs des foncières qui se partagent le terrain. C'est déjà compliqué. Mais en plus, la messe est encore dite, tous les dimanches, en latin.Et des adorations eucharistiques sont parfois organisées. Les autorités écclésiastiques n'ont donc pas vraiment envie de la désacraliser. Mais elles n'envisagent pas vraiment non plus de la racheter, et de financer la rénovation. Ce que les sociétés anonymes propriétaires sont disposées à prendre en charge, à condition de pouvoir réaffecter ce lieu de culte en salle de réception ou bureau de prestige, par exemple.

Des discussions, jusqu'ici, n'ont guère permis de trouver une solution. Discussions auxquelles l'administration communale s'est jointe, vu l'intérêt patrimonial, et éventuellement culturel ou toursitique de la chapelle de Bavière. Le problème n'est pas essentiellement budgétaire, puisqu'un chantier serait de toutes façons largement subventionné par la région wallonne. Mais d'abord, il faut s'entendre entre liégeois....

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK