Des gilets jaunes arrêtés administrativement à Liège

L'Hôtel de police de Liège
L'Hôtel de police de Liège - © RTBF

23 gilets jaunes ont été arrêtés administrativement ce samedi après-midi à Liège.

Un rassemblement de gilets jaunes s'est déroulé sur l'esplanade Saint-Léonard à Liège entre 13H et 15H. Ce rassemblement était prévu et toléré. Il ont été une cinquantaine à y participer. Ils avaient interdiction de former un cortège. Or, vers 15H, certains ont décidé de prendre la direction de la place du Marché, à un petit kilomètre de là.

Selon la police de Liège, ils ont formé un cortège et ont refusé de respecter les injonctions des policiers. Ces derniers ont alors procédé à l'interpellation de 23 d'entre eux décrits comme particulièrement agressifs. Ils ont été arrêtés administrativement pour troubles à l'ordre public, provocations verbales et outrage à agents. Ils ont été emmenés à l'Hôtel de police de Liège. Originaires de Liège et d'autres localités de Wallonie et de Bruxelles, ils ont été relâchés au fil des heures qui ont suivi.

Les gilets jaunes contestent la version de la police. Pour eux, ce sont ses agents qui se sont montrés violents sans raison. Ils expliquent qu'ils se rendaient pacifiquement vers la place du Marché en chantant, en lançant quelques slogans et en empruntant le trottoir lorsque les policiers les ont bloqués avant de plaquer certains au sol. Les gilets jaunes affirment ne pas avoir été agressifs. Certains d'entre eux auraient juste tenté d'échapper à l'encerclement. Ils estiment que rien ne justifie la manière dont la police est intervenue.   

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK