Quais réaménagés et nouvelle halle des foires à Liège d'ici 2023

Les quais St Léonard et Coronmeuse tels qu'ils pourraient ressembler dans le futur
6 images
Les quais St Léonard et Coronmeuse tels qu'ils pourraient ressembler dans le futur - © Urbanisme Ville de Liège

Après le réaménagement d'une partie des quais de Meuse et la construction d'une nouvelle passerelle, Liège s'apprête à connaître de nouveaux grands travaux, de l'autre côté de la ville cette fois. Il s'agit en effet de raser les actuelles halles des foires de Coronmeuse pour en construire de nouvelles, sur la rive opposée, aux abords l'arrêt SNCB de Bressoux. Et il faudra tenir des délais car l'ensemble doit être réalisé d'ici 2023.

Nous devons coordonner la construction de la nouvelle halle avec les travaux de Coronmeuse puisqu’il y a un moment où on va raser les anciens bâtiments et qu’il faudra, si possible, qu’à ce moment le nouveau soit construit. Nous avons pensé qu’on ne pouvait pas avoir la présence d’une activité économique à l’intérieur d’un écoquartier (qui s’implantera sur l’actuel site des halles des foires) et donc il fallait déménager les halles ", précise Willy Demeyer, bourgmestre de Liège.

Des travaux qui amèneront aussi d’importantes modifications à la fin de la E25, à hauteur de Bressoux : " Il s’agira aussi de reconfigurer la fin de l’autoroute en boulevard urbain. Celui-ci va donc avoir une autre apparence, va être verduré et va pacifier la circulation, amenant ainsi l’automobiliste dans un cadre urbain apaisé ", ajoute-t-il.

Des travaux qui devraient débuter à l'horizon 2021 et qui viennent de recevoir un important subside de 29,5 millions d'euros du gouvernement wallon et des fonds européens Feder.

Corridor en mode doux

Ce ne sont pas là les seuls grands travaux dont la réalisation débutera dans trois ans. D’autres prévoient en effet de relier le site de Coronmeuse et celui du Val Benoît par un corridor de mobilité douce. 

L’objectif est d’offrir aux Liégeois un corridor en site propre complètement sécurisé, en rive gauche de la Meuse. Cela représente 6,5 km le long des berges dédiés à la balade et à la connexion de tous les grands projets de Liège ", détaille Jean-François Leblanc, conseiller en mobilité de la Ville de Liège.

Les aménagements que les Liégeois se sont appropriés avec la nouvelle passerelle et les quais de Meuse réaménagés vont se prolonger. Tout d’abord avec le tram au niveau des quais Saint Léonard et de Coronmeuse, où une large part sera aussi dédiée aux modes doux ".  

Ensuite il restait deux chaînons manquants : au centre-ville et vers le futur quartier du Val Benoît. Et c’est ça qui va véritablement compléter tout le corridor sur 6,5 km. Le jour où le tram roulera, le corridor doit être disponible pour les Liégeois ", complète-t-il.

Des travaux qui devraient eux aussi débuter à l'horizon 2021 pour se terminer un an plus tard et qui viennent de recevoir un important subside de 6,4 millions d'euros du gouvernement wallon.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK