PS de Verviers : Alexandre Loffet veut saisir le conseil de déontologie du parti

courrier d'Alexandre Loffet à Jacques Braggaar, secrétaire général du PS (extraits)
courrier d'Alexandre Loffet à Jacques Braggaar, secrétaire général du PS (extraits) - © Tous droits réservés

Alexandre Loffet présidait la fédération verviétoise du Parti Socialiste avant sa mise sous tutelle. Il vient d'écrire au secrétaire général du parti, Jacques Braggaar. Alexandre Loffet conteste la validité de l'exclusion de Muriel Targnion.

"Pour moi, l'exclusion n'est pas conforme aux statuts. Elle est prise par une instance qui ne devait pas la prendre. Je la considère comme non valable. C'est la commission de vigilance nationale qui s'est prononcée sur le cas de Muriel Targnion. C'est la commission fédérale qui aurait dû le faire. Nous le contestons depuis le début parce que ça ne permet aucune voie de recours. Et quand on lit la motivation de l'exclusion de madame Targnion, elle est extrêmement faible.

"Quand on reproche aux gens de ne pas respecter les règles et qu'on les exclut d'un parti, il faut les respecter soi-même."

Par rapport aux statuts, la manière dont la tutelle a été mise en oeuvre, ça ne va pas. On n'a pas entendu le président de l'instance, ni motivé la mise sous tutelle de la fédération verviétoise. C'était indispensable de le faire comme ça pour bloquer tous les organes de la fédération, les empêcher de fonctionner et permettre au niveau national d'avoir la main sur tout. Peut-être que mon interprétation n'est pas la bonne et c'est pour ça que je demande qu'on saisisse le conseil de déontologie du parti, pour vérifier que le parti a bien lui-même respecté ses propres règles".

 

null

null

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK