Province de Liège : tour de vis supplémentaire dans la prévention contre le coronavirus

La réunion de la cellule de crise provinciale liégeoise qui s’est tenue ce lundi matin, a abouti à une décision de renforcer les mesures de prévention sur le territoire de la province de Liège, a communiqué en fin d’après-midi le gouverneur Hervé Jamar.

Un nouvel arrêté de police doit être appliqué dès ce lundi, sur l’ensemble des communes francophones de la province : il introduit entre autres l’interdiction des fêtes dansantes et la fermeture des magasins de nuit à 1h00 du matin.

Horeca et concertation avec les communes

Des changements pour l’Horeca sont également prévus. Certaines mesures sont réintroduites, notamment la distance entre les tables, le nombre de personnes autorisées ou encore le déroulement du service, ajoute le service de presse du gouverneur. "Un accent est aussi mis sur le respect des mesures d’hygiène et sur la ventilation des locaux".

"En outre, une concertation renforcée est mise en place avec les autorités locales qui ont le pouvoir de décider de la tenue ou non d’événements sur leurs territoires respectifs", communique le gouverneur.


►►► Coronavirus à Liège : "Nos patients à risques n’ont pas encore compris l’intérêt de la vaccination. Il est grand temps !"


Toutes les communes ne sont en effet pas concernées de la même manière par l’épidémie. "C’est pour cela qu’il y a un socle commun, poursuit Hervé Jamar, pour l’ensemble des communes de la province. Il y a aussi une collaboration avec les bourgmestres, avec le relais de mes services pour dire, dans telle ou telle commune, en fonction des chiffres et des clusters, certaines communes devront applique plus fortement les mesures".

Port du masque

La situation est jugée "inquiétante" par les autorités locales. La province est d’ailleurs repassée il y a peu en niveau d’alerte 4. Comme il l’avait déjà fait il y a quelques jours, le gouverneur Hervé Jamar insiste sur l’importance de respecter la distanciation et le port du masque, là où il est obligatoire.

Le port du masque reste obligatoire à l’intérieur pour les manifestations de plus de 200 personnes, à l’extérieur au-delà des 400 personnes, rappel de gestes barrières et "le port du masque", martèle le gouverneur, "qu’on a eu tendance à oublier, dans les endroits à forte densité. On constate que, dans 60 écoles environ, il y a des contaminations, donc il y a une obligation de ventilation de tous les espaces publics et si possible privés également." Ce sont des mesures connues mais qui s’étaient atténuées et qui sont donc réaffirmées, vu le taux de contamination actuellement observé.

Le Covid Safe Ticket fortement recommandé

Va-t-on vers un Covid Safe Ticket généralisé à Liège ? Pas maintenant en tout cas. "Avant le 1er octobre, rappelle le gouverneur, il n’est pas légalement admissible mais il est fortement recommandé pour tous les événements importants, en concertation avec les bourgmestres et la validation des services du gouverneur. Comme ça, on peut continuer à vivre, avec toutes les précautions voulues."

Enfin, le télétravail est "fortement recommandé".

Sur le même sujet :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK