Province de Liège: législature 2012-2018 sur fond d'avenir incertain

Collège Provincial de Liège
Collège Provincial de Liège - © Erik Dagonnier

Le lancement du Pôle culturel Bavière à Liège, le pôle ballon à l'IPES de Waremme, le développement d'Openado qui vient en aide aux enfants et aux ados, le soutien aux producteurs locaux... Dans son bilan 2012-2018, la Province de Liège a énuméré toute une série de mesures prises en faveur du citoyen. Avec un budget annuel d'environ 275 millions, la Province emploie environ 6 000 personnes dont la moitié dans l'enseignement. Dans le programme du nouveau gouvernement wallon MR-CDH, figure la suppression des Provinces. En cas de nouvelle réforme de l'institution provinciale, que faut-il absolument conserver ? "Ce qu’il faut garder, c’est les compétences dans lesquelles nous sommes le plus investis, c’est-à-dire l’enseignement, la culture et la santé. Ces 3 compétences sont celles de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le problème n’est pas à la Province mais plutôt à la Fédération puisque le fait qu’elle n’est pas de capacité financière suffisante pour répondre aux attentes, la Province s’est un peu substituée à elle. Un exemple, le réseau de lecture publique qui réunit plus de 55 communes de la Province et dans laquelle nous apportons des financements, soit directement aux communes, soit via ce réseau avec la bibliothèque des Chiroux " répond le député-président provincial, le socialiste Paul-Emile Mottard.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK