Projet d'une quinzaine d'appartements adaptables en fonction de l'âge à Stavelot

C'est sur le site de l'ancien Spar que le projet pourrait se concrétiser
2 images
C'est sur le site de l'ancien Spar que le projet pourrait se concrétiser - © Google Maps

Des appartements adaptables permettant à leurs occupants de continuer à vivre dans leur logement le plus longtemps possible, c'est le projet que souhaite concrétiser la ville de Stavelot. Le site est déjà trouvé : celui occupé jusqu'il y a quelques mois par un supermarché Spar, à 50 mètres du coeur de la ville.

Une étude à l'échelle européenne a été réalisée dans ce but, en collaboration avec l'asbl Qualidom, et une demande de subsides vient d'être rentrée à la Région wallonne dans le cadre d'un appel à projet.

En cas d'obtention, un partenariat public-privé sera lancé afin de répondre à un triple objectif : la réalisation d'une quinzaine d'appartements, la création de parking pour désengorger la place centrale de Stavelot et la création d'un parc public au milieu de l'ilot de logements.

Mais en quoi ces appartements seront-ils adaptables ? " Une personne peut se retrouver en voiturette à un moment donné de sa vie. C’est donc de pouvoir avoir des ouvertures de portes de plus d’un mètre cinquante, ou des axes de rotation pour les voiturettes de plus d’un mètre cinquante dans les salles de bain par exemple. Tout doit être adapté et pensé au départ dans cette fonctionnalité ", explique Elisabeth Guillaume, l’échevine stavelotaine de l’Urbanisme.

C’est aussi permettre de mettre des potences dans les plafonds pour permettre aux personnes alitées de se relever beaucoup plus facilement, sans avoir nécessairement besoin d’un infirmier ou d’une infirmière. C’est également de prévoir des systèmes d’aide à domicile ou encore d’avoir des espaces communs pour permettre aux personnes qui seraient seules de pouvoir partager des moments avec d’autres personnes ", énumère encore l’échevine.

Les autorités communales sont maintenant dans l’attente de l’obtention des subsides. En cas de succès, l’acquisition du site pourrait être très rapide. La concrétisation du projet prendra elle plus de temps. Au moins une législature communale.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK