Prisons: des avocats liégeois demandent la libération de leurs clients suite à la grève

Prisons: des avocats liégeois demandent la libération de leurs clients suite à la grève
Prisons: des avocats liégeois demandent la libération de leurs clients suite à la grève - © Illustration Belga

Une des conséquences du mouvement de grève dans les prisons est la forte perturbation des audiences du tribunal de première instance. A Liège, les détenus ne sont plus transférés vers le Palais de Justice.

Plusieurs avocats dénoncent l'impossibilité d'assister correctement leurs clients. Face à cette situation, ces maîtres du barreau envisagent d'introduire une série de requêtes.

Dans la majorité des cas, les magistrats procèdent aux reports de ces dossiers. Seuls les détenus concernés par des affaires importantes ont été transférés ce lundi mais avec beaucoup de retard. Pour un des avocats en colère, "il n'est  pas concevable de préparer une audience sans pouvoir rencontrer son clients. Les détenus sont pris en otage". Un de ses clients, emprisonné depuis 7 mois, compte être remis en liberté. Cet avocat va déposer une requête de mise en liberté, en raison des conditions actuelles de détention.

Et de fait, certains détenus ont été libérés car les enquêtes n'avancent plus. Plusieurs avocats prévoient aussi de déposer des requêtes unilatérales contre l'État belge dans les prochains jours. "C'est une honte ", disent-il, "les détenus vivent actuellement dans des conditions inhumaines".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK