Près de 30 000 personnes ont assisté au Laetare de Stavelot

Près de 30 000 personnes se sont déplacées pour venir voir le cortège et ses célèbres Blancs Moussis
2 images
Près de 30 000 personnes se sont déplacées pour venir voir le cortège et ses célèbres Blancs Moussis - © RTBF - Marc Mélon

Ce dimanche, des centaines de milliers de confettis ont virevolté tout l'après-midi dans la ville de Stavelot. C'était le traditionnel carnaval du Laetare. Près de 30 000 personnes se sont déplacées pour venir voir le cortège et ses célèbres Blancs Moussis, les stars de la fête ce dimanche. Les Blancs Moussis reconnaissables à leurs costumes blancs au grand capuchon et à leurs masques au long nez.

L'origine des Blancs Moussis est à aller chercher très loin dans l'histoire. Comme nous le raconte Jean, Blanc Moussi depuis près de 60 ans: "L'origine des Blancs Moussis remonte à une légende du 15ème et 16ème siècle lorsque les moines voulaient participer un petit peu aux festivités du public stavelotain. Et pour ce faire, ils se mêlaient à la population pour chanter, boire et danser". Les Stavelotains, qui appréciaient la présence des religieux à la fête, ont alors usé de leur imagination pour se déguiser en moines. C'est ainsi que sont nés les Blanc Moussis.

Aujourd’hui, on vient de partout pour voir leur carnaval, et souvent pour les mêmes raisons, comme en témoignent ces spectateurs rencontrés sur place: "On vient de Tihonville, en Moselle. On est venus exprès. Chez nous, il n'y a pas cela. Je pense que les gens ne se déguiseraient pas comme ça. Il y a un côté très sympathique". "Que ce soit le cortège, les costumes, tout est fait par les Stavelotains, c'est pur Stavelot quoi!". "On est là pour l'ambiance, la beauté du cortège, et surtout aussi pour les fanfares, je suis amoureux de bonne musique". "C'est toujours meilleur à Stavelot, d'ailleurs il fait beau, et comme on dit, le bon Dieu est de Stavelot aujourd'hui".

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK