Préparer l'après-nucléaire et faire de Huy un pôle régional, ce sont les objectifs majeurs du Collège communal d'ici 2024

Vue de la ville de Huy
Vue de la ville de Huy - © RTBF - Martial Giot

A Huy, le Collège communal a présenté ce mardi son Programme Stratégique Transversal 2019-2024. Il reprend les objectifs et stratégies que la majorité communale entend poursuivre dans son action jusqu’en 2024.

Deux objectifs majeurs émergent. Le Collège communal veut que Huy soit un pôle économique, social, culturel et touristique incontournable entre Liège et Namur et qu’elle réussisse sa transition nucléaire. Actuellement, la loi sur la sortie du nucléaire prévoit qu’un réacteur de la centrale de Tihange fermera en 2023 et les deux autres en 2025.

Le bourgmestre de Huy, Christophe Collignon : "Pour la Ville, c’est une perte financière importante, un tiers de notre budget, mais pour notre sous-région, c’est quelque part comparable à Arcelor. Donc il faut se préparer à ce tournant, à la fois sur le plan budgétaire mais aussi trouver une autre vocation à la ville de Huy."

Un travail réalisé en fonction de la loi telle qu’elle existe aujourd’hui. "Il ne serait pas responsable de spéculer.", explique Christophe Collignon, "J’entends bien certains experts se demander si on sera prêts, etc. Je suis légaliste : il y a une loi qui prévoit une sortie du nucléaire et nous tenons compte de cette donnée-là et d’aucune autre. Nous avons donc pris langue avec notamment l’Université de Liège et le GRE pour nous accompagner dans une étude de ce que pourraient être la reconversion du site et surtout la reconversion socio-économique de notre ville, de notre bassin. Je compte que les pouvoirs subsidiant, et spécialement la Région Wallonne, puissent nous accompagner dans cette transition."

Le deuxième objectif majeur affiché dans le PST 2019-2024 est donc de faire de Huy un pôle régional. "Il est important que la ville de Huy et sa sous-région comptent.", indique le Bourgmestre, "Construire un pôle important entre Liège et Namur est important. La ville de Huy est la ville qui au mètre carré a le plus de patrimoine, c’est donc un atout extrêmement important. La Wallonie va se reconstruire à travers les grandes villes, mais aussi à travers les villes moyennes. La ville de Huy doit aussi trouver sa place dans le redéploiement wallon."
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK