Préparation aux situations d'urgence nucléaire : un hélicoptère a effectué un vol d'essai au-dessus de la centrale de Tihange

Dans le cadre d’un exercice organisé par l’AFCN, l’Agence fédérale de Contrôle nucléaire, un hélicoptère de la Défense a effectué un vol d’essai au-dessus de la centrale nucléaire de Tihange ce mardi.

En cas d’accident nucléaire, il est important de cartographier rapidement et précisément les niveaux de radioactivité sur une large zone pour déterminer l’étendue de la contamination. Cette tâche est souvent effectuée par hélicoptère. En pareil cas, l’appareil est muni de détecteurs qui permettent de déterminer en quelques secondes le niveau de contamination de la zone survolée. Un ordinateur installé à bord de l’hélicoptère permet de prendre immédiatement connaissance des résultats.

Pour le test de ce mardi, la Défense avait fourni un pilote et un hélicoptère. Il était équipé de détecteurs appartenant au SPF Intérieur et d’un système de mesure AGS du centre de recherche nucléaire SCK CEN. Le système AGS mesure la radioactivité gamma. Le rayonnement gamma est extrêmement pénétrant, les personnes et l’environnement doivent être protégés contre ce rayonnement. L’exercice de ce mardi visait à tester le système de détection et le logiciel de visualisation associé et à s’entraîner pour que le système soit prêt à être utilisé dans l’hélicoptère le plus rapidement possible.

L’AFCN a notamment indiqué que la région de la centrale de Tihange se prêtait parfaitement à ce type d’exercice "car le paysage vallonné de la vallée de la Meuse présente une difficulté supplémentaire pour déterminer l’altitude de vol correcte de l’hélicoptère".

2 images
Le système permet de déterminer le niveau de contamination en quelques secondes © AFCN
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK