Premières réactions citoyennes plutôt positives après les annonces du Comité de concertation

Pas d’assouplissement ni de durcissement des règles, un renforcement des contrôles, des tests négatifs obligatoires pour les non-résidents, une quarantaine de 7 jours après un séjour en zone rouge, voilà pour les principales annonces du comité de concertation de ce vendredi sur les mesures sanitaires en Belgique. Des mesures plutôt bien comprises et admises par les quelques citoyens rencontrés ce vendredi soir à Malmedy.

On entendait depuis quelques jours que ça allait être stationnaire. Maintenant, est ce que les gens vont respecter la bulle d’une personne en plus, je n’en sais rien. On espère que oui, mais bon… ", explique une personne. " Ces règles sont absolument indispensables parce qu’on est au bord du précipice. Je pense qu’il faut simplement respecter les mesures pour le moment et ne surtout pas faire comme les Américains. Ils le paient aujourd’hui ", estime un autre.


►►► À lire aussi : Comité de concertation : quarantaine au retour de zones rouges et test Covid pour les non-résidents qui entrent en Belgique et renforcement des contrôles


Il y a de bonnes choses et il y en a qui sont moins bonnes. Il faut bien que les gens soient un peu séparés les uns des autres. Le moins bon, c’est que les coiffeurs ne peuvent pas rouvrir. Ça, je trouve que c’est un peu exagéré ", tempère un troisième.

On s’en passerait bien mais nous n’avons pas le choix, donc effectivement il faut des mesures, pour autant qu’elles soient cohérentes, ce qui n’est pas toujours le cas. Je trouve également normal qu’il y ait des contrôles mais j’attends des policiers qu’ils soient humains, psychologues et qu’ils comprennent certaines situations ", ajoute encore un autre citoyen.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK