Pour Médiaciné, ça sent le roussi....

Pour le projet de complexe cinématographique dans le quartier du Longdoz, à Liège, ça paraît désormais mal parti. La construction des salles suppose une modification de voirie, pour une rue lattérale. La société Médiaciné n'a pas obtenu le permis....

Elle n'a pas essuyé un refus, mais c'est tout comme. La ville a laissé passer le délai légal pour délivrer l'autorisation. Ce qui, selon les décrets en vigueur, revient à dire non. C'est peut-être un oubli, une distraction, mais c'est difficile à croire. C'est, plus vraisemblablement, délibéré: sans rectification du tracé de la chaussée, et donc des accès au complexe cinématographique, pas de permis d'urbanisme.

Les gestionnaires de Médiaciné l'ont parfaitement compris. Dès qu'ils ont reçu la notification, ils ont immédiatement consulté leurs partenaires et associés pour saisir le ministre wallon de l'aménagement du territoire, qui va donc devoir trancher. Avec le risque d'un recours au conseil d'état, que n'importe quel opposant au projet pourrait introduire. Et les opposants sont légion...

C'est d'ailleurs peut-être l'ampleur du mouvement anti-Médiaciné, notamment dans les milieux culturels, qui a déterminé l'attitude des autorités municipales liégeoises. Au risque de froisser les promoteurs... avec cette contradiction: de l'argent public a été mis dans l'affaire, puisque le groupe Meusinvest a souscrit au capital, et octroyé généreusement un prêt, de même d'ailleurs que  la société régionale d'investissement....

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK