Pour éviter les engrais chimiques, il faut continuer à élever des vaches, selon un chercheur liégeois

Elever des vaches pour éviter les engrais chimiques
2 images
Elever des vaches pour éviter les engrais chimiques - © RTBF - François Braibant

C’est une opinion qui va à contresens des tendances actuelles : il faut continuer à élever du bétail à grande échelle. Parce que si on veut éviter les engrais chimiques, il faut épandre du fumier animal.

C’est ce que Léonard Théron, ancien chercheur à la faculté de médecine vétérinaire et vétérinaire spécialiste de l’élevage bovin, nous a expliqué. Ce vétérinaire est effrayé par les conséquences des discours anti-élevage : « On a besoin de cela parce que c’est l’engrais le plus utilisé », explique-t-il. « Il faut savoir que les vaches ont des déjections qui sont équilibrées en carbone et en azote, ce qui permet au sol de récupérer de la charge carbone, donc finalement de profiter du carbone atmosphérique. Et donc si on devait remplacer les animaux qui produisent leurs déjections et qui permettent de nourrir le sol, il faudrait remplacer 80% des engrais en chimie. Il faudrait qu’on vide toutes les carrières de phosphore du monde, et je pense que l’horizon phosphore, c’est une trentaine d’années, maximum. Si vous n’avez pas d’animaux, au bout d’un moment, vous n’avez plus de pain, plus de pommes de terre, plus de betteraves, plus d’oignons, plus de carottes, etc. »

Archives : Journal télévisé 06/10/2018

Les vaches polluent plus que les voitures.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK