Port du masque obligatoire dans certaines commune: De Crem rappelle à l'ordre les bourgmestres

Port du masque obligatoire dans certaines commune: De Crem rappelle à l'ordre les bourgmestres
Port du masque obligatoire dans certaines commune: De Crem rappelle à l'ordre les bourgmestres - © Tous droits réservés

Dans leur lutte contre le Covid-19, certaines communes comme Fléron ou Pepinster vont-elles trop loin dans les mesures de sécurité imposées à la population? Le ministre de l’intérieur Pieter De Crem estime qu’elles en font plus que ce que précise l’arrêté ministériel et le Conseil national de sécurité.

Il vient d’envoyer un courrier au gouverneur de la Province pour qu’il rappelle à l’ordre les bourgmestres concernés. Notamment celui de Fléron, qui a décidé d’imposer, et donc pas uniquement de conseiller comme ailleurs, le port du masque aux clients du marché hebdomadaire, marché qui va reprendre ce vendredi.

Je prends les mesures nécessaires

Le ministre De Crem a beau monter le gros doigt, le bourgmestre Thierry Ancion estime qu’il est dans son bon droit : "On connaît l’ambiance des marchés où les gens ont tendance à vouloir faire la causette, à vouloir se regrouper. Vu la configuration des lieux, la distanciation sociale est parfois difficile à respecter. Pour assurer la sécurité de tout le monde, on a préféré imposer le port du masque. Le ministre De Crem écrit un courrier mais pour moi un courrier n’a pas la valeur d’un arrêté ministériel. C’est sous la responsabilité de la commune. Je prends les mesures nécessaires. Les bourgmestres de l’arrondissement de Liège ont souvent pris des décisions qui ont frappé du bon sens et qui ont été reconnues par la suite. Je le dis souvent, on a souvent tort d’avoir raison trop tôt".


►►► Retrouvez tout notre dossier sur le coronavirus 


Thierry Ancion qui précise qu’il n’a pas encore été contacté par le gouverneur de la Province de Liège.