Polémique gitane à Nandrin, suite et fin

Place nette sur ce terrain annexe des équipes de foot des Templiers
Place nette sur ce terrain annexe des équipes de foot des Templiers - © Michel Gretry

A l'approche du quinze-aout, les campements de gitans se multiplient en région liégeoise: les fetes mariales à Banneux attirent les gens du voyage, en pélerinage. La commune de Nandrin vient de connaitre une semaine de vive polémique: plusieurs caravanes se sont installées sur un terrain de foot de la localité, au Péry, et quelques voisins ont vigoureusement réagi. Et pourtant, le bourgmestre se montre, en définitive, plutot satisfait de la tournure des événements: "Certes, ils se sont introduits de façon illicite sur cette parcelle un vendredi soir, ce qui a rendu difficile une concertation avec le procureur du roi pour prendre un arreté d'expulsion avant le lundi; dès lors, vu la canicule, j'ai décidé d'ouvrir un point d'eau, ce qui me semble un geste minimal d'humanité; nous avons donc pu ouvrir une discussion avec le chef de clan. Il aurait voulu rester une douzaine de jours, parce qu'à l'approche de l'Assomption, les sites d'accueil pour nomades ou campeurs, à proximité, sont tous très largement occupés, et nous avons fini par trouver un accord pour qu'ils partent, après une semaine, au plus tard le samedi. Ce qu'ils ont fait.... Je constate que, quand ils se sentent respectés, ils tiennent parole. J'ai pu vérifier que le site a été correctement nettoyé. Evidemment, il ne faudrait pas que ça se reproduise, parce que le terrain de foot doit rester libre en permanence pour un éventuel aterrissage de l'hélicoptère médicalisé, et donc nous allons prendre des mesures..."  Et de plaider pour que des solutions plus structurelles soit discutées avec les mandaitaires des alentours, puisque la preuve est apportée que les craintes à propos de ces "intrus" sont largement irrationnelles....

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK