Plusieurs vols de cuivre le long des voies ferrées cette semaine, un phénomène pourtant en diminution

Cette semaine, à deux reprises, lundi et jeudi, la circulation a été totalement interrompue tôt le matin sur la ligne ferroviaire 36, entre Ans et Waremme, à Viroux très précisément, entraînant d'importants retards pour les usagers. En cause, le vol de câbles de cuivre qui alimentent en électricité toute la signalisation ferroviaire. Le cuivre, un matériau qui se revend à prix... d'or. Si le phénomène semble difficile à enrayer, le vol de ces câbles de cuivre connaît cependant une diminution significative depuis 2013.

Le vol de cuivre constaté jeudi matin vers 5h entre Ans et Waremme a entraîné environ 313 minutes de retard. Près de dix  trains ont également été supprimés. Si le phénomène semble récurent, depuis cinq ans pourtant,  il a  été fortement enrayé : depuis  2012, où les chiffres étaient vraiment catastrophiques, on constatait 1362 faits  de vols de câbles sur une année, qui ont engendré plus de trois heures de retard par jour, explique Marie Molens, porte-parole d'Infrabel, et maintenant, quand on regarde  2016, on revient à 126 faits par an et à plus ou moins vingt minutes de retard par jour.

Un plan contre le vol de cuivre

Cette amélioration, on la doit à l'élaboration,  en 2013, d'un plan national contre le vol de câble avec, la mise en place de mesures  légales et structurelles. Là ou c'est possible, poursuit Marie Molens, on essaie de remplacer le cuivre par de l'aluminium. On essaie aussi d'ensevelir nos câbles. Et pour les mesures légales, là c'est un travail qu'on a fait avec le gouvernement, de sorte que, quand on vient déposer du cuivre chez un ferrailleur, le ferrailleur ne puisse plus payer en cash mais via une transaction bancaire.

Au niveau répressif, on constate une meilleure  collaboration entre police locale et police du rail ainsi qu'une présence accrue des agents de Securail. Enfin, les plaintes font l'objet d'un suivi plus rapide.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK