Plopsa Coo gèle un investissement de 25 millions d'euros prévu pour des travaux

Le parc d’attractions Plopsa Coo a fait savoir à la ville de Stavelot qu’il allait geler l’investissement de 25 millions d’euros prévu pour la réalisation de différents travaux. Cela concerne notamment la construction d’un hôtel et d’un parc aquatique intérieur à Coo. Le groupe Plopsa s’oppose à une renégociation de la taxation annuelle due à la ville.

Actuellement, le parc paie un forfait "préférentiel" de 50 mille euros par an à la Ville. Au sein du conseil communal, le groupe CitoyenS, estime que Plopsa devrait se voir appliquer la taxe sur les spectacles existante, au lieu de ce forfait, ce qui pourrait rapporter jusqu'à 300 mille euros en fonction des résultats du parc. Le bourgmestre de Stavelot, Thierry de Bournouville, ne l’entend pas de cette oreille. "C’est une décision qui m’a surpris. Franchement, c’est assez désolant parce que c’est un investissement qui venait bien à point pour relancer la dynamique du parc. Il est tout doucement vieillissant. Donc, c’est peut-être aussi à la commune de faire l’effort que nous avons fait pendant les années précédentes".

Une rencontre entre la Ville et Plopsa est programmée le 30 mars. On saura alors si le lutin Plopsa continue à bomber le torse.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK