Pilote tombé d'un hélicoptère: le parquet privilégie la thèse du suicide

Pilote tombé d'un hélicoptère: le parquet privilégie la thèse du suicide
Pilote tombé d'un hélicoptère: le parquet privilégie la thèse du suicide - © Belga

La justice s'oriente vers la thèse du suicide concernant le militaire tombé d'un hélicoptère dimanche lors d'une démonstration à la caserne d'Amay, a indiqué le parquet par voie de communiqué. Les premières conclusions du médecin légiste écartent l'intervention d'un tiers.

Le parquet de Huy fait savoir que "les premiers éléments d'enquête, notamment les auditions réalisées, l'examen de l'hélicoptère et des données disponibles, mais également les premières constatations du laboratoire de police technique et scientifique et du médecin légiste, ne permettent pas à l'heure actuelle et sous réserve d'autres devoirs encore à réaliser, de retenir l'intervention d'un tiers".

L'un des deux pilotes qui se trouvaient dimanche en début d'après-midi à bord d'un hélicoptère militaire Agusta A-109, venait d'effectuer une démonstration de parachutage à l'occasion de la journée portes ouvertes du 4e bataillon de génie à Amay (province de Liège). Il se serait ensuite jeté de son appareil. Un important dispositif de recherche avait été mis en place et le corps de l'homme a été retrouvé lundi après-midi dans les bois de Neuville, à proximité de Huy.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK