Phase spectaculaire de rénovation pour le Pont des Allemands à Visé

Le Pont des Allemands, à Visé, un pont construit durant la première guerre mondiale par l'occupant allemand et reliant le port d'Anvers à l'Allemagne, pont de 523 m de long dont 250 au-dessus de la Meuse, est en rénovation. Un chantier important, de 14 millions d'euros, qui devrait se terminer à la mi-2018. Un chantier par moment spectaculaire aussi. Comme ce vendredi et ce week-end où une partie importante de l'ancien pont est retirée et remplacée par la nouvelle.

Quant à la rénovation, elle était bien utile, comme le précise Jean-Michel Hody, chef de projet chez Infrabel : "Nous sommes venus positionner en juillet le nouveau pont sur la Meuse, en parallèle en l’existant, et nous démontons actuellement l’ancien pont pour le remplacer par le nouveau, et donc passer dès la semaine prochaine sur les nouvelles structures. C’est un pont qui date de 1914, qui est plus que centenaire, et c’est une structure qui était vieillissante, fortement corrodée, et donc il fallait renouveler cet ouvrage en fin de vie".

Poussée d’Archimède

Pour ce chantier, il fallait donc enlever l’ancien pont. Une structure particulièrement lourde puisque chacune de ses travées pèse entre 200 et 500 tonnes. Pour ce faire, une technique particulière a été employée : "C’est un support sur bateau qui va soulever l’ancien tablier du pont. Ce sont en fait deux barges assemblées côte à côte, sur lesquelles on a fait un montage support sur base de containers marins, qui vont venir se placer en dessous du pont existant. En libérant l’eau du bateau, par poussée d’Archimède, le bateau va ressortir de l’eau pour flotter plus et va, par la même occasion, soulever le pont existant".

La rénovation du Pont des Allemands était devenue une nécessité pour cette ligne importante : "On est sur la ligne 44, entre l’Allemagne et le port d’Anvers. C’est une ligne marchandise importante : entre 60 et 80 trains par jour. Et donc cette nouvelle infrastructure va permettre de poursuivre ce trafic-là, mais aussi d’augmenter la vitesse à 80 km/h, sachant que le vieux pont était limité à 20 km/h. On va aussi réduire les nuisances sonores".

L’actuel chantier est la première partie des travaux. La seconde aura lieu au printemps prochain. La fin du chantier est prévue à la moitié de l’année 2018.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir