Phase 4 du déconfinement : certaines piscines ne savent pas si elles vont rouvrir

Piscine de Spa
3 images
Piscine de Spa - © Tous droits réservés

La phase 4 du déconfinement est lancée et cela concerne notamment les loisirs. Les cinémas, les théâtres peuvent à nouveau accueillir des spectateurs. Les stages, les camps scouts peuvent commencer. Les piscines aussi rouvrent mais certaines ne sont pas tout à fait prêtes.

C’est le cas à Waremme, à Grivegnée, en Outremeuse, à Jonfosse, ou encore à Wanze, qui restent fermées parce qu’il aurait fallu engager trop de personnel pour appliquer les consignes. A Stavelot, l’établissement se donne jusqu’à samedi pour s’assurer que les maîtres nageurs ont parfaitement intégré les mesures sanitaires. A la piscine du Sart-Tilman, seuls les enfants en stage vont pouvoir nager.

On ne rouvrirait qu’une seule des deux piscines

Et puis il y a des piscines qui ne savent pas encore si elles vont rouvrir, c’est le cas à Trois-Pont. "Il faut qu’on passe toutes les analyses, notamment les douches. On est resté fermé, il n’y a pas eu de débit d’eau donc il faut faire les analyses pour la légionellose. Il faut une dizaine de jours pour avoir les résultats. On se pose beaucoup de questions. On regarde un petit peu ce qui se passe à gauche et à droite mais on ne rouvrirait qu’une seule des deux piscines. La piscine extérieure est trop compliquée à rouvrir pour si peu de temps", explique Patrice Hurdebise, l’échevin des sports.

Une machinerie qui s’arrête, c’est toujours très mauvais

Les centres thermaux rouvrent également leurs portes ce mercredi. C’est notamment le cas des thermes de Chaudfontaine. Fléchage, gel, masques, buffet en portion individuel, un maximum de précautions ont été prises. Mais laisser une telle infrastructure à l’arrêt pendant plus de 3 mois, ce n’est pas l’idéal, c’est ce que confirme Gilbert Lodomez, propriétaire de l’établissement : "Une machinerie qui s’arrête, c’est toujours très mauvais. Depuis le 22, j’ai relancé la bécane et heureusement les pannes sont survenues cette semaine-là, ce qui était prévu. Cette fermeture occasionne une perte de plusieurs millions d’euros".

 

Mais c’est de bon augure. Le téléphone n’arrêtait pas de sonner pour les réservations. L’hôtel est d’ailleurs déjà complet pour ce week-end.

Les piscines ouvrent demain et beaucoup ne sont pas prêtes (JT du 30/06/2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK