Perquisitions à la maison communale d'Ans: une suite de l'affaire Nethys?

Des perquisitions ont été menées ce jeudi matin à la maison communale d'Ans. D'après nos confrères de Sudpresse, il s'agirait de devoirs d'instruction dans le cadre d'une enquête relative à Stéphane Moreau, l'ancien bourgmestre et ancien patron de Nethys.

C'est le juge d'instruction liégeois Frédéric Frenay qui accompagnait les enquêteurs de la Police judiciaire financière. Le magistrat est un des spécialistes de la criminalité économique et financière.

Le personnel a été averti de cette perquisition, mais sans en connaître les raisons.
Les enquêteurs sont restés sur place jusqu'à la mi-journée.

A l'heure actuelle, on ne sait pas ce que les policiers recherchaient. Car sur place, il n'y a eu aucun commentaire. Le Procureur général de Liège, Christian de Valkeneer, s'est contenté de confirmer ces perquisitions.

Les policiers se sont, semble-t-il, concentrés sur le 2ème étage. Un étage où est situé le service du personnel.

Selon Sudpresse, la perquisition visait bien Stéphane Moreau, et plus particulièrement le volet des investigations menées sur Nethys.

Les enquêteurs sont en tout cas repartis avec des documents sous le bras.

 

Indemnités versées aux managers avant leur départ: archives JT du 14/11/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK