Pepinster toujours sous eau, 31 personnes portées disparues

Si le niveau de l'eau a un peu baissé ce vendredi matin par endroits, le centre de Pepinster est encore noyé sous une trentaine de centimètres d'eau.

Hier, une dizaine de maisons se sont effondrées sous l’intensité du courant. Les habitations se situaient au confluent de la Hoegne et de la Vesdre. La montée des eaux et la puissance du courant ont fini par les faire céder.


►►► À lire aussi : Inondations en Belgique : situation critique à Pepinster, trois personnes portées disparues, des maisons se sont effondrées


31 personnes portées disparues

Cet après-midi, la police et le bourgmestre de Pepinster confirment 6 décès. 31 personnes sont toujours portées disparues.

"On est en train de faire le point mais puisque nous n'avons pas de connexion GSM possible, il est difficile de pouvoir contrôler si ces personnes sont toujours sur la commune et en vie. Nous venons encore de retrouver deux corps. Et il y a de fortes probabilités qu'il y ait encore de nombreuses victimes" expliquait le bourgmestre ce matin.

Ce vendredi, des opérations d'évacuation ont encore lieu, car même si l'eau s'est retirée en partie, certains habitants ont besoin d'aide. Philippe Godin, le bourgmestre de Pepinster: "La situation n'est pas encore tout à fait sous contrôle. La Vesdre est toujours haute. Certes, il y a une décrue mais il y a encore des bâtiments qui sont inaccessibles, sauf par bateau. Nous restons donc attentifs par rapport aux habitants qui sont encore isolés. L'hélicoptère de la police est toujours présent et continue à hélitreuiller des personnes qui sont encore sur le toit de leur maison".

Hier, le centre de Pepinster a subi un réel tsunami, comme l'explique le bourgmestre: "Il n'y a pas une maison, il n'y a pas un commerce qui n'a pas été vidé totalement de son contenu qui se trouvait au rez-de-chaussée. Je pense qu'il faudra au moins dix ans pour que nous retrouvions le Pepinster d'avant".

Les dégâts sont terribles

Et pour les riverains qui ont pu retrouver leur maison ce matin, l'heure est au constat des dégâts et à la désolation. "J'habite sur la N61. Tout est retourné jusqu'au premier étage à hauteur des genoux" témoigne un habitant. "Il y a de la boue partout et ça sent le mazout. Les dégâts sont terribles. Il n'y a que le deuxième étage qui est sauvé. J'ai une épaisseur de deux centimètres de boue partout. J'ai pris un pack d'eau parce qu'on a de l'électricité, mais pas d'eau, et pratiquement pas de réseau non plus pour téléphoner".

Plus loin, ce vendeur de cycles situé au centre de Pepinster a tout perdu dans son magasin: "Il y a eu un mètre 50 d'eau dans le magasin. On a tout perdu. J'ai perdu mon stock. Tout est rempli d'eau. On avait remonté nos pneus, nos accessoires, mais ils ont fini par prendre l'eau. Ici, on ne se projette pas à rouvrir le magasin, mais juste à nettoyer les dégâts et à remettre en ordre avant de penser à une réouverture qui ne se fera certainement pas avant deux mois".

Dans certaines rues, les pompages ont débuté et des riverains commencent à nettoyer.

Ce vendredi après-midi, une visite du Roi et de la Reine est annoncée vers 15 heures 30 à Pepinster.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK