Pepinster: les Capucins quittent l'Accueil Saint François

C'est une page qui se tourne à Ayrifagne, près de Banneux. Dès le 31 octobre, les frères Capucins quitteront en effet l'Accueil Saint François. Ils géraient ce lieu de retraite spirituelle depuis 70 ans, une gestion avec une équipe de laïcs.

Mais aujourd'hui, il ne reste que deux capucins, dont frère Michel. Âgé de 70 ans, il a décidé de passer la main: "Malheureusement, on peut dire que l'ordre des Capucins, dans nos pays, il a vieilli. Les vocations se font rares. En Wallonie, nous ne sommes plus que 5. Quand j'ai commencé mon noviciat en 59, là on était quand même certainement 60 religieux. Ce que je retiens en tout cas, c'est vraiment la très bonne ambiance que nous avions dans des retraites. Souvent d'ailleurs on se plaint un peu des jeunes, enfin c'est une tradition, dans toute l'histoire ça se passe un peu comme ça, mais nous avions des jeunes qui étaient bien, qui étaient motivés, et qui voulaient faire des bonnes choses. Je pense qu'on avait trouvé la formule où ils étaient ici pendant deux ou trois jours mais ça les faisait vraiment réfléchir, on avait l'impression de faire du bon travail".

Une transition dans la continuité

Les frères Capucins ont donc souhaité tourner la page, mais sans pour autant que le livre qu'ils ont commencé ne se referme. C'est avec la volonté de continuer le projet initié par l'accueil Saint François que l'ASBL Vaphis (Vers un Avenir Possible: Hébergement, Inclusion, Solidarité) a vu le jour.

C'est ainsi que le site de l'Accueil Saint François deviendra le nouveau foyer d'une vingtaine d'adultes handicapés autour notamment d'un projet de restaurant social.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK