"Pédaler pour respirer" nouvelle action des patients atteints de mucoviscidose pour garder leur équipe médicale du MontLégia

Après s’être rassemblés devant le CHR de la Citadelle et s’être enchaînés sur la Place Saint-Lambert, des patients atteints de la mucoviscidose, leurs proches et des sympathisants ont mené une nouvelle action ce mercredi à Liège.
De 10 heures à 16h, ils ont relevé le défi de parcourir 1.500 km sur des vélos d’appartement installés en face du Palais de justice où une décision importante doit être prise ce jour concernant la prolongation du suivi médical des malades par le CHC MontLégia. Septante patients sont concernés. Dominique Maréchal est la maman de deux enfants atteints de mucoviscidose. " La situation est dramatique car il y a aujourd’hui septante patients au Montlégia et nonante à la Citadelle. Ensemble, les deux hôpitaux doivent donc prendre en charge 160 patients et actuellement il n’y a qu’un seul médecin disponible à la Citadelle. Qu’est-ce qu’on va faire si l’équipe médicale du MontLégia n’est plus autorisée à assurer le suivi médical"?

Le CHR de Liège pourrait aujourd’hui devenir le seul centre de référence Mucoviscidose en Wallonie. La décision de prolonger ou non la convention qui le liait à la clinique du MontLégia depuis près de 20 ans doit être prise ce mercredi 9 juin par le tribunal du travail de Liège. Stéphanie Vandermeeren est elle aussi maman d’un enfant atteint de cette maladie. "De cette audience, nous attendons une décision provisoire d’urgence pour le maintient de notre équipe médicale au MontLégia à partir de ce jeudi 10 juin, sinon on risque de devoir se tourner vers d’autres hôpitaux à Leuven ou Bruxelles ce qui compliquerait évidemment encore plus les choses. Cette maladie comporte déjà beaucoup de contraintes au quotidien".

L’action de ce jour doit également permettre de récolter des fonds pour financer la procédure judiciaire dont le montant s’élève à environ 50.000 euros.
 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK