Patrick Mignon est le nouveau directeur de l'Abbaye de Stavelot

Malmédien d'origine, le Stavelotain Patrick Mignon prend la direction d'un des fleurons du tourisme wallon.
Malmédien d'origine, le Stavelotain Patrick Mignon prend la direction d'un des fleurons du tourisme wallon. - © Linkedin

L’abbaye de Stavelot vient de se choisir un nouveau directeur appelé à remplacer Virgile Gauthier, malheureusement décédé fin décembre dernier des suites d’une longue maladie. Son nom : Patrick Mignon. Malmédien de souche, il est aujourd’hui domicilié à Stavelot où par ailleurs son épouse Nathalie Rentmeister occupe une fonction d’Echevine. L’ASBL Espace Tourisme Culture qui assure la gestion de l’abbaye avec une majorité de représentants de la Wallonie - laquelle est propriétaire du site - à son assemblée générale, s’était déjà choisi en début d'année un nouveau conseil d’administration ainsi qu’un nouveau comité directeur. C’est ce dernier qui a passé en revue les 37 dossiers de candidatures qui lui étaient parvenues pour finalement en retenir onze pour un entretien oral puis deux pour un deuxième entretien, parmi lesquels Patrick Mignon. Agé de 52 ans, c’est donc celui-ci qui a été retenu pour diriger l’un des pôles touristiques majeurs de Wallonie labellisé  "Destination 5 étoiles" pour la qualité de son offre.

     Impliqué dans les médias et l'événementiel

Patrick Mignon est loin d’être un inconnu dans la région de Stavelot et Malmedy et en particulier dans le milieu de l’événementiel ; il était administrateur de la société malmédienne Impact Diffusion, laquelle vient d’être mise en liquidation pour laisser place à trois sociétés distinctes chargées chacune d’un pôle dont l’une d’elles était administrée par Patrick Mignon pour le volet médias, occupation qu’il abandonnera tout comme sa fonction au sein du comité de direction des Francofolies; il assurait également la gestion d’Impact FM, la radio locale émise par Impact Diffusion depuis Malmedy. Pour le Président de l’asbl ETC, Amaury Bertholomé, par ailleurs chef de cabinet du ministre Jeholet, et stavelotain lui-même, Patrick Mignon rassemble les qualités souhaitées : "il connaît la région, précise le président, a déjà collaboré avec l’abbaye par son métier précédent, et a la volonté de poursuivre ce qui marche vraiment bien à l’abbaye, les expos temporaires, l’aspect patrimonial en pleine collaboration avec l’Agence Wallonne du Patrimoine, et tout ce qui fait vivre le site dont la partie Horeca." 

J'ajouterai ma touche personnelle

Patrick Mignon arrive avec l’intention de poursuivre le travail de son prédécesseur disparu, Virgile Gauthier : "mais en y ajoutant ma touche personnelle, dit-il d’emblée, par exemple en introduisant à l’abbaye les nouvelles technologies comme la réalité augmentée pour apporter de nouvelles sensations dans ce lieu qui doit toujours être à la page, mais dans un premier temps, il s’agira de bien observer, comprendre et porter ensuite l’outil vers son futur : l’abbaye fonctionne déjà très bien avec une équipe de qualité." Les expositions temporaires sont sans doute le fleuron de l’abbaye et rien ne sera modifié dans ce sens : la prochaine, initiée par Virgile Gauthier, débutera d’ailleurs le 11 juin, après celle consacrée à National Geographic qui a été prolongée. Il s’agira de dessins de presse liés à la fondation "Cartoon for Peace" lancée par Kofi Annan, l'ancien Prix Nobel de la Paix et ex-Secrétaire général de l’ONU, et par le dessinateur de presse français Plantu.

Patrick Mignon a signé un contrat à durée indéterminée et prendra ses fonctions à la mi-mai.

En attaché, une interview de Patrick Mignon.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK