Pas une seule infraction au règlement sur la détention et le jet d'œuf ou de farine à Liège

Un règlement sur-mesure, et... pas appliqué.
Un règlement sur-mesure, et... pas appliqué. - © Tous droits réservés

Vous l'avez sans doute superbement ignoré, mais rentrer à la maison après quelques achats à l'épicerie ou au supermarché a failli vous coûter cher, cette semaine-ci, à Liège.

Le bourgmestre Demeyer avait en effet pris un arrêté pour interdire, sur la voie publique, "la détention et le jet d'œufs ou de farine". Un règlement en vigueur pendant les quelques journées qui ont précédé la Saint-Nicolas, histoire d'éviter les débordements du folklore estudiantin. Les participants au traditionnel cortège, et aux non moins traditionnelles collectes pour l'œuvre de la soif, ne détestent jamais s'en prendre aux bourgeois avec ce genre de projectile.

Quelques jeunes gens ont bel et bien été aperçus, en rue, avec des "munitions". Mais, selon les services du commissaire en chef, pas un seul procès-verbal n'a été dressé pour une infraction à cet arrêté de police. Il reste jusqu'à ce 6 décembre à minuit pour contrevenir, après quoi la disposition cesse d'être d'application...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK