Ouverture du procès du baptême étudiants qui a viré au drame

Ouverture du procès du baptême étudiants qui a viré au drame
Ouverture du procès du baptême étudiants qui a viré au drame - © Belga

Un procès attendu a débuté ce mercredi matin à Marche-en-Famenne.  Cinq anciens étudiants en médecine vétérinaire de l'Université de Liège sont poursuivis pour leur responsabilité dans un baptême qui a mal tourné.

En septembre 2013, une jeune fille était tombée dans le coma après avoir absorbé plusieurs litre d'eau.  Dispensée d'alcool, elle avait pourtant dû enchaîner les litres d'eau lors des épreuves.

Les étudiants sont accusés de traitements inhumains et dégradants et coups et blessures involontaires.  La jeune fille était sortie du coma après deux jours.

Les prévenus ont été entendus, ils ont reconnu les faits mais tous affirment ne pas s'être rendu compte de l'importance des quantités d'eau ingurgitées.  Le médecin légiste, lui, a expliqué que l'absorption de 10 litres en 24 heures peut conduire à un oedème cérébral en entraîner la mort.  Heureusement, la jeune fille s'en est sortie.

Plaidoiries et réquisitoires sont prévus fin janvier.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK