Oupeye: le suspense reste assuré pour les communales 2018

L'administration communale d'Oupeye
L'administration communale d'Oupeye - © oupeye.be

Qui oserait parier sur le prochain scrutin? PS et cdH ne bénéficiant pas d'un climat des plus serein et le PTB ayant décidé de débarquer à Oupeye, le scrutin de 2018 est ouvert à grands nombres de possibilités.

La majorité actuelle est composée du PS (13 sièges) et du cdH (6 sièges). La population ayant grimpé à plus de 25.000 habitants, la commune bénéficiera de 2 conseillers supplémentaires (29 au lieu de 27).

Le PS a un bon bilan

Réélu bourgmestre en 2012, Maurice Lenzini (PS) a dû faire un choix au lendemain des élections régionales de 2014. Il a remplacé Jean-Claude Marcourt (devenu Ministre) au Parlement wallon. Il est donc devenu  bourgmestre empêché. C'est donc tout naturellement Serge Fillot qui devient le bourgmestre socialiste faisant fonction. "On est une commune qui a de nombreux atouts. Cette année, nous aimerions avoir une majorité absolue et arriver à 15 sièges, au lieu de 13 au dernier scrutin. Mais le problème c'est que pour l'instant, le climat n'est pas favorable au Parti Socialiste, même si ça n'a rien à voir avec nous". La commune a dû gérer l'"Après Chertal". Il faut dire qu'il y avait 6 millions d'euros en rentrée fiscale liée à l'activité sidérurgique.  Et Chertal a fait diminuer le budget de 20%. Aujourd'hui, la commune est en équilibre budgétaire.

Pas gagné d'avance pour le cdH

Déjà en 2012, le cdH avait chuté (10%), suite à la perte de deux poids lourds du parti, ainsi que deux autres qui ont choisi de virer au MR.

Le deuxième échevin (cdH), Paul Ernoux: "Aujourd'hui, nous avons une toute nouvelle équipe. Le plus gros dossier qu'on aimerait voir bien avancer et qui nous tient à cœur, c'est la réhabilitation de l'église d'Hermalle-sous-Argenteau. C'est le seul monument classé sur la commune et nous aimerions avoir des subsides de la Région wallonne." Et il poursuit: "Aux élections, nous aimerions récupérer au moins 2 sièges, voire 3. Pour le parti, on estime que c'est faisable. Par contre, quel rôle jouera le PTB sur la commune? Ça reste la grosse incertitude". 

L'impact du PTB? Surprise

Le PTB a annoncé qu'il déposera une liste sur Oupeye aux prochaines communales. Il est difficile d'affirmer quoi que ce soit, mais il fera certainement de l'ombre au PS, en attirant les déçus du parti socialiste. 

Le MR : 2ème parti de la commune?

C'est en tout cas une possibilité bien réelle.

A Oupeye, il s'agira donc bien d'un scrutin 2018 plus qu'indécis. C'est aussi l'occasion pour chaque parti de montrer toutes ses capacités à bien gouverner.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK