Oupeye, la commune wallonne la plus exposée aux pesticides

Oupeye, la commune wallonne la plus exposée aux pesticides
Oupeye, la commune wallonne la plus exposée aux pesticides - © JEAN-FRANCOIS MONIER - AFP

Des pesticides ont flotté dans l'air hier soir au conseil communal d'Oupeye. La commune a été épinglée dans une étude réalisée par l'ISSEP, l'Institut Scientifique de Service Public. Entourée de champs et de vergers, Oupeye est la commune wallonne où les habitants sont les plus exposés aux pesticides. A la demande de l'opposition Ecolo, le point a été inscrit à l'ordre du jour

Les dangers

Les pesticides sont utilisés massivement dans les cultures fruitières. Et le danger est d'autant plus grand que les pulvérisations ne sont pas dirigées vers le sol comme pour les céréales et les pommes de terre, mais en l'air, vers les feuilles des arbres fruitiers. Avec le vent, cela favorise évidement la propagation de la pollution.

Les stations de mesures de l'ISSEP placées dans la commune y ont mesuré la plus forte concentration moyenne annuelle en Wallonie. Oupeye enregistre aussi le nombre le plus élevé de pesticides différents dans les échantillons d'air : 28 en tout, un autre record wallon ! Michel Jehaes, chef de groupe écolo à Oupeye, s’alarme : " Je demande qu’une commission scientifique se réunisse ainsi que les médecins de la Basse-Meuse sur l’impact entre l’environnement et la santé de leurs habitants. On pointe ici les fruiticulteurs qui pulvérisent mais il n’y a pas qu’eux. Il y a aussi ceux qui cultivent en grand champ. Il faudrait avoir une discussion avec eux pour les entendre et élaborer un champ d’action. On ne connait pas tous les risques relatifs aux pesticides mais on sait qu’ils ont un impact sur la santé. Le fait d’être pointer comme étant la commune où il y en a le plus … on doit réagir. "

Un appel entendu. La décision a été votée à l'unanimité du conseil communal hier soir. Une commission communale se réunira dans quelques semaines avec autorités locales, experts scientifiques, médecins de la Basse-Meuse et les agriculteurs concernés. La population sera avertie des mesures prises sans doute via le bulletin communal 

Un nouvel arrêté wallon

Oupeye est poussé dans le dos car un nouvel arrêté wallon devrait bientôt entrer en vigueur. Il rendra obligatoire l'usage de systèmes qui plaquent les pesticides au sol. Les pulvérisations seront par ailleurs interdites lorsque le vent souffle à plus de 20 km/h.  Elles seront également non autorisées à moins de 50 mètres d'une école ou d'une crèche pendant les heures scolaires, dans le but, évidemment, de protéger les enfants. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK