Ocquier (Clavier): les Ateliers Poncin repris par le groupe français Matière

Le groupe Matière reprend la cinquantaine de travailleurs
Le groupe Matière reprend la cinquantaine de travailleurs - © rtbf

En réorganisation judiciaire depuis début février, avec des dettes à hauteur d'une dizaine de millions d'euros et peu de commandes, les ateliers Poncin se cherchaient un repreneur. Deux offres étaient sur le bureau du tribunal de commerce de Huy: l'une émanant d'un concurrent de Mont sur Marchienne , l'autre du groupe français Matière. C'est finalement cette dernière qui a été privilégiée.

Les ateliers Poncin sont spécialisés dans la fabrication des ponts et charpentes métalliques. Ils ont notamment à leur actif la superbe passerelle "la Belle Liégeoise"  ou encore le pont du Trilogiport.

Poncin occupe 49 travailleurs et c'est leur sort qui a préoccupé le tribunal: "les travailleurs se sont présentés devant le tribunal, ils ont expliqué qu'ils souhaitaient qu'on favorise le maintien de leur emploi", explique Béatrice Louviaux , secrétaire principale de la CSC-Météa, "et le tribunal a retenu cet élément comme un critère prioritaire. Ce qui est assez exceptionnel!

2,3 millions d'investissements

Le groupe Matière avait besoin d'une unité pouvant travailler directement sur le carnet de commandes français afin de respecter des délais de production. Le site d'Ocquier sur la commune de Clavier correspond à ces désidératas "le fait de posséder un centre de recherche et développement intégré au site est également un atout", ajoute le syndicat.

Le groupe Matière va d'ailleurs faire mieux que de reprendre le personnel et garantir l'emploi au minimum 2 ans. Il promet aussi d'investir , sur place, plus de 2 millions d'euros et d'augmenter le nombre d'emplois.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir