Nuisances sonores à Liège Airport: le ministre wallon des Aéroports, Jean-Luc Crucke, propose une transaction aux riverains

Va-t-on enfin vers une indemnisation des 670 riverains de Liège Airport engagés dans le procès bis relatif aux nuisances sonores? Le montant des indemnités s'élève à presque 15 millions d'euros annonce le ministre wallon des Aéroports, Jean-Luc Crucke, qui va proposer une transaction. Mais il faudra y ajouter des intérêts de retard qui portent sur 20 ans et qui peuvent faire doubler ce montant.

Nous voulons le principe d'égalité

Dans un premier procès, les riverains de l'aéroport de Bierset avaient obtenu une indemnité qui variait entre 40 000 et 7500 euros selon les zones d'exposition au bruit. Un montant auquel s'ajoutaient des intérêts de retard négociés à l'époque à 4,5%. De quoi doubler pratiquement la somme après 20 ans. Les 670 riverains du procès bis espèrent obtenir les mêmes conditions. Parmi eux, Ulrich Winkler: "Pour ma maman, je pourrais obtenir 22 500 euros puisqu'elle est restée trois ans dans la zone A. C'est effectivement une bonne nouvelle. Nous attendions cette décision depuis 23 ans. C'est très long. Ces indemnités, c'est un soulagement, à condition bien entendu que le ministre respecte le même taux d'intérêt pour les riverains du bis que pour les riverains du 1. Ce sont les mêmes personnes, qui habitaient dans la même rue, dans les mêmes quartiers, à la même époque. C'est le principe d'égalité que nous voulons".

Reste donc à négocier le montant des intérêts. Entre le taux actuel proposé à 1,75% et celui de 4,5 %, la facture pour la Région wallonne s'élèvera entre 5 et presque 14 millions.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK