Nouvelle étape dans le dossier du futur site Chapelier à Herve : la demande de permis est introduite

Le futur complexe Chapelier à Herve: un projet de 12.000 mètres carrés à fonctions multiples.
2 images
Le futur complexe Chapelier à Herve: un projet de 12.000 mètres carrés à fonctions multiples. - © Baumans-Deffet SPRL - Architecture et Urbanisme

Une nouvelle étape vient d’être franchie dans le dossier du futur site Chapelier à Herve avec l’introduction de la demande de permis. Il s’agit d’un investissement de gros calibre public-privé lancé par la Ville de Herve voici 23 ans déjà, sur le site de l’ancienne siroperie Chapelier et du bâtiment démoli de l’administration des Finances. Avec une surface de 12.000 mètres carrés appartenant à la Ville, le futur complexe est proche du centre de la localité mais aussi des infrastructures sportives herviennes, la piscine, la piste d’athlétisme et le terrain de football.

Une moyenne surface, des commerces de proximité, des logements, du parking

Le futur complexe propose une grande mixité: il prévoit en effet 82 logements de qualité, des bureaux sur plus de 100 mètres carrés, des espaces publics, du parking et des commerces étalés sur 1310 mètres carrés. Un dossier essentiel aux yeux du Bourgmestre de Herve, Marc Drouguet : "C’est important pour la redynamisation du centre de Herve. C’est sans doute une amélioration par rapport à ce que l’on a déjà. On a déjà plein de belles choses à Herve mais ce site industriel désaffecté va amener beaucoup de choses positives au centre-ville. Ce projet devrait accueillir une moyenne surface commerciale ainsi que des commerces de proximité, mais aussi des services telles qu'une pharmacie par exemple; de l'Horeca est également prévu; il y a de l'intérêt pour l'implantation de commerces, c'est bon signe; par ailleurs, 446 places de parking sont également prévues réparties en plusieurs zones. "

Ouverture dans 5 ou 6 ans

Si la Ville de Herve est maître de l'ouvrage, elle se félicite du partenariat avec le promoteur privé Bernard Construction qui a cru dans cet investissement à Herve qui sera générateur d'emplois et axé sur la mobilité durable. Le coût de ce projet est évalué à 15 millions d’euros dont plus de 2 millions à charge de la Ville de Herve pour ce qui est notamment de l'aménagement des espaces publics. Le dossier devra encore franchir d'autres caps jusqu'à l'entrée en action des grues et pelles mécaniques; le Bourgmestre de Herve évoque un délai de cinq à six ans avant d'inaugurer ce nouveau complexe qui devrait donner un fameux coup de fouet à l'entité.

 

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK