Nouveau protocole pour les piscines: "C'est encore un non-sens", selon les clubs

Une quarantaine d'écoles et de clubs de natation viennent d'envoyer une lettre ouverte à la ministre des Sports, Valérie Glatigny. Ensemble, ils représentent 31.000 nageurs qui estiment qu'il est impossible de s'entraîner sérieusement en bassin avec le protocole sanitaire actuel. Un protocole d'application depuis le 1er février dernier.

Une lettre ouverte à la ministre des Sports

Parmi les signataires de la lettre, Pierre Joris, président du club de natation de Spa. Nous l'avons rencontré. "On nous demande de laisser 70% des 4-12 ans qui avaient accès à l'activité de côté pour ne reprendre que 20% des 13-18, donc c'est encore un non-sens en plus de tous ceux qu'on a déjà depuis le début de cette crise" explique-t-il. "Des sacrifices, oui, d'accord, mais c'est énormément de contraintes chaque fois pour pas grand chose. On respecte les protocoles à la lettre, et puis, à côté de cela, il n'y a pas d'effort fait pour permettre à plus de jeunes de participer. Je pense qu'il est vraiment nécessaire de faire très attention à nos ados et à nos plus jeunes, et à mettre en place des protocoles réfléchis et plus logiques que ce qu'on a pour l'instant".

Ces écoles et clubs affirment devoir refuser l'accès à la piscine à plus de la moitié de leurs membres de moins de 13 ans. Une situation pire encore pour les 13-18 ans.

Mesures pour les jeunes: des activités adaptées (JT 30/01/2021)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK