Nouveau bâtiment d'entreposage nucléaire à Tihange : Ecolo veut des garanties

La question des déchets nucléaires sera évoquée ce mardi soir au conseil communal de Huy. Elactrabel veut faire construire un hangar d'entreposage sur le site de Tihange. Le bâtiment aurait une durée de vie de 80 ans. Ecolo s'inquiète : si ces combustibles usés restent si longtemps sur place, Electrabel sera-t-elle prête à en assumer la gestion ? 

Précisons qu'il s'agit bien d'entreposer, pas de stocker à très long terme. Là, la Belgique n'a encore rien décidé. 

A Tihange, les déchets nucléaires vont dans de grandes piscines. L'eau arrête les radiations. Mais ces piscines sont presque pleines. Electrabel veut entreposer les déchets supplémentaires "à sec", dans des conteneurs. Ces conteneurs, explique Electrabel, présentent la même étanchéité aux radiations que l'eau, et les mêmes garanties de sécurité. Il faut construire un nouveau bâtiment sur le site. Ce bâtiment est prévu pour 80 ans. Electrabel compte y entreposer les déchets qui seront produits jusqu'à la sortie du nucléaire. Entreposer et non stocker à très long terme.

Mais, même si ce n'est pas du très long terme, 80 ans, c'est long quand même. Et Ecolo Huy redoute de voir le site se transformer en "désert nucléaire". "Nous ne nous opposons pas à la construction de ce bâtiment" précise le conseiller communal Rodrigue Demeuse. "Mais Ecolo demande des garanties en termes de sécurité, d'emploi et de financement". En d'autres termes : il faut de l'argent et du personnel Electrabel compétent assez longtemps pour gérer le stock de déchets. "C'est leur responsabilité. Je ne comprendrais pas que l'entreprise s'en lave les mains".

"Electrabel est une entreprise responsable" réplique le porte-parole Serge Dauby. "Ce bâtiment sera disponible pendant 80 ans, c'est-à-dire le temps de trouver une solution pour stocker à long terme les combustibles usés. Ceci dépend d'une décision du gouvernement fédéral. 

Est-ce qu'Electrabel va rester sur place pendant 80 ans ?

Assurément !"

Ecolo estime que c'est bien à l'entreprise "d'assumer la gestion des déchets nucléaires jusqu'au bout." Ecolo demande une solution définitive pour le stockage. Et pas en couche géologique profonde, qui ne permet pas de contrôler l'évolution des déchets. En attendant, à Huy, Ecolo demande au conseil communal une "nouvelle taxe déchets" à appliquer à Electrabel à la fin du nucléaire.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK