Nils, 14 ans et passionné d'échecs, en route pour les Mondiaux en Inde

Nils, 14 ans et passionné d'échecs en route pour les Mondiaux en Inde
Nils, 14 ans et passionné d'échecs en route pour les Mondiaux en Inde - © Tous droits réservés

Il n’a que 14 ans, mais aux échecs, il joue dans la cour de grands. Nils Heldenbergh, est un Liégeois passionné. Il y a quelques mois, il est devenu champion de Belgique dans sa catégorie. De quoi décrocher son ticket pour une prestigieuse compétition d’échecs : le championnat international de la jeunesse qui se déroulera dès le 1er octobre prochain à Bombay, en Inde. "Je n’ai jamais quitté le continent européen donc ça va être une expérience. Je n’imaginais pas faire un jour des compétitions comme ça" se réjouit Nils.

15 à 20 heures d’entraînement par semaine

L’adolescent a commencé les échecs à 7 ans. Au départ, c’était pour lui un simple loisir, mais très vite, c’est devenu bien plus. "Quand j’ai appris les échecs, pour moi, c’était un jeu de société. C’est mon père qui m’a appris et puis petit à petit, en allant au club, c’est devenu une passion même un peu dévorante !" nous raconte Nils. Aujourd’hui, il voit les échecs comme un sport : "en Belgique, ce n’est pas considéré comme tel, mais pour moi c’est un sport. On a besoin d’énergie pour se concentrer" et beaucoup d’entraînements. Nils consacre chaque semaine entre 15 et 20 heures aux échecs. Il joue pratiquement tous les jours et attend maintenant avec impatience le grand départ pour l’inde.

Bombaye avant Bombay

Mais s’envoler pour Bombay, cela coûte assez cher. La famille de Nils ne peut donc l’accompagner. Le jeune garçon partira avec son coach. La fédération participe, mais ce n’est pas suffisant, alors pour financer le voyage, Nils et ses proches ont eu une idée amusante. Le 14 septembre, ils organisent une balade à vélo parrainée jusque Bombaye… Pas la ville indienne mais le village qui porte pratiquement le même nom et qui se situe bien plus près : à quelques kilomètres seulement de Visé et de Dalhem.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK