Ne dites plus mouvement réformateur, dites "MR Pour Liège"

Christine Defraigne et Gilles Foret, à la reconquête de la ville de Liège, après 36 ans d'opposition
Christine Defraigne et Gilles Foret, à la reconquête de la ville de Liège, après 36 ans d'opposition - © Michel Gretry

Après 36 ans d'une opposition "vigilante et assertive", les réformateurs "unis comme toujours", ont présenté ce jeudi, par la voix de Chrsitine Defraigne et Gilles Foret, la stratégie de reconquête qu'ils ont élaborée: c'est une liste d'ouverture, qui va se présenter au scrutin d'octobre, sous le sigle MR-PL, une appellation locale "Pour Liège", mais sous le numero national du parti.

C'est une manière de souligner une spécificité liégeoise, une particularité principautaire, de se profiler comme "libéraux sociaux". Un positionnement qui correspond à des convictions, mais qui reste empreint de pragmatisme: c'est un discours qui facilite une éventuelle coalition avec les socialistes.

L'heure est à l'ouverture, et les citoyens intéressés sont invités à se manifester. Mais dans l'immédiat, l'appel interne est pratiquement clôturé, et tous les élus sortants ont exprimé l'intention de se représenter.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK