Mont Rigi à Waimes: la piste de ski Renard a été saccagée

C'est la déception pour les skieurs du Mont Rigi, à Waimes.  La piste Renard a été saccagée.  Un tracteur est apparemment passé pour effacer le tracé.  Une zone a aussi été déneigée.  La piste est donc impraticable.

Des traces de pneus de tracteur ont été faites délibérément en zig zag dans une descente.  C'est très surprenant et très dangereux pour le skieur, comme l'explique Jacques Delhez, responsable du damage des pistes: "Avec les ornières qui ne sont même pas en ligne droite, il est impossible pour un skieur de freiner.  A ma connaissance, il y a déjà eu cinq accidents ou incidents depuis ce problème.  Un skieur a cassé un bâton, un skieur est tombé, a saigné et a déchiré un vêtement ..."

La piste Renard, connue pour être l'une des plus belles de Belgique, est impraticable ou difficilement praticable sur environ cinq kilomètres.  Jean-Luc Denotte, un skieur, vient sur cette piste quatre fois par semaine.  Mardi, il s'est trouvé côte à côte avec un tracteur: "Un tracteur m'a rattrapé, avec une lame devant et un semoir à sel derrière, donc je suppose que c'est un tracteur de déneigement.  Il est passé à fond la caisse et a défoncé toute la piste."  Jean-Luc a testé la piste aujourd'hui: "C'est vraiment comme du ski cross.  J'ai failli tomber deux fois.  Il y a des endroits où c'est de la glace maintenant et il y a des noquettes de glace et avec les ornières, c'est vraiment très impraticable."

Et comme si cela ne suffisait pas, à un autre endroit de la piste, tout est raclé par, manifestement, un autre engin à moteur imposant.  Jacques Delhez explique: "L'ouvrier du DNF est passé avec un chasse-neige et a complètement déneigé.  Ce qui fait que quand on arrive au bas de cette descente, on arrive directement sur l'asphalte et c'est la chute inévitable."

Le ou les auteur(s) n'ayant pas, pour l'heure, été formellement identifié(s), la piste n'a pas encore été remise en état.  Elle est actuellement, fortement déconseillée.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK