Moisissures après les inondations: "Il faut absolument déshabiller les murs et les traiter"

Rester dans son logement après les inondations, c'est parfois nécessaire pour certains sinistrés qui n'ont pas d'autre choix. Et pourtant, ce n'est pas sans danger.

Dans toutes les maisons inondées, des moisissures apparaissent. Ces champignons d'humidité se développent en quelques jours. Il est important de les traiter rapidement. Gabriel Castillo, mycologue (spécialiste en champignons) à l'Université de Liège: "Il faut absolument déshabiller les murs qui ont été inondés, c'est-à-dire arracher les plâtras. Pour deux raisons: d'abord, les plâtras vont garder l'humidité très longtemps, ce qui va favoriser le développement des moisissures. Et comme la pièce reste humide, les moisissures vont aussi commencer à se développer sur les murs déshabillés".

Les boiseries, c'est perdu. Il faut les arracher.

2 images
Après une inondation, les boiseries sont remplies de moisissures. Il faut les arracher. © Erik Dagonnier

"Les boiseries, ça c'est perdu" poursuit le spécialiste. "Il faut les arracher et, de préférence, les incinérer. Si vous enlevez un lambris, vous allez vous rendre compte que derrière, ce sera rempli de moisissures".

Traiter et assécher

Il faut ensuite traiter ces murs: "Il faut les traiter avec un fongicide, mais surtout les assécher. Traiter, attendre quelques heures, et puis seulement mettre un déshumidificateur pour assécher le mur correctement".

Pire que de fumer

Car ces moisissures sont dangereuses pour la santé: "Toutes ces spores, ce sont des petites particules qu'on respire. Et respirer dans un milieu rempli de moisissures, c'est pire que de fumer. Vous risquez de boucher des alvéoles pulmonaires, vous pouvez même aller jusqu'à des saignements pulmonaires".

Sur le même sujet...

JT du 12/08/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK