Mohamed El Jabbari écope de six ans de prison pour son évasion de la prison de Lantin

Le palais de justice de Liège.
Le palais de justice de Liège. - © RTBF

Mohammed El Jabbari, un Liégeois âgé de 35 ans, a été condamné mercredi par le tribunal correctionnel de Liège à une peine de 6 ans d'emprisonnement pour les faits commis lors de son évasion de la prison de Lantin et lors de sa cavale de plusieurs années. Cinq de ses complices ont également été condamnés.

Mohamed El Jabbari (35 ans) s'était évadé de la prison de Lantin le 27 mai 2011. Des individus disposant d'armes de guerre avaient pris d'assaut le mur d'enceinte de la prison et avaient fait feu en direction des gardiens.

Ils avaient préalablement cisaillé les grillages et utilisé une échelle métallique et une échelle de corde pour permettre à Mohamed El Jabbari de s'évader. Ce truand lourdement condamné à un total de quinze années de prison avait réalisé une cavale de près de trois ans avant d'être intercepté le 14 avril 2014 à Arlon avec 1,7 kilos d'héroïne.

Mohamed El Jabbari et ses complices répondent notamment de tentatives de meurtres, d'association de malfaiteurs, de recel de détenus, de faux et usages de feux. Le tribunal n'a cependant pas retenu les faits de tentatives de meurtres commises contre les gardiens, qualifiant ces faits de menaces par gestes. Le tribunal a également acquitté un des principaux prévenus en soulignant les limites techniques des analyses de téléphonie réalisées au dossier.

Mohammed El Jabbari a été condamné à une peine de 6 ans de prison. Contre ses cinq complices, le tribunal a prononcé des peines allant de l'amende à 15 mois de prison avec sursis.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK