Modave: bientôt 5 éoliennes, dont une totalement financée par les citoyens

Modave: bientôt 5 éoliennes, dont une totalement financée par les citoyens (1)
3 images
Modave: bientôt 5 éoliennes, dont une totalement financée par les citoyens (1) - © RTBF - François Nemeth

Cette fois, c'est fait. Le chantier de construction de 5 éoliennes à Modave a débuté. Pour l'instant, les travaux consistent à élargir les chemins d'accès à la zone d'exploitation. Mais ce que ce projet a de particulier, c'est que l'une de ces éoliennes est totalement financée par les citoyens. Un vieux rêve qui remonte à 2008 et qui, 10 ans après, va voir le jour.

Cette éolienne, au bout du compte, ce sera celle des habitants et de la commune. Au total, ils sont 45 coopérateurs à croire en ce projet.

Raphaël Dugailliez, administrateur-délégué d’Éole Modave, confie qu'ils ont été "assez surpris de voir que les gens, naturellement, ont assez souscrit. On s'était donné comme objectif d'arriver à 500 000 euros pour le 1er juillet, et on y est arrivé sans devoir faire beaucoup de publicité".

Un dividende de 6% pour les habitants

D'ici trois ans, les coopérateurs peuvent compter sur un retour sur investissement. "Le plan financier démontre clairement qu’Éole Modave permettra de générer un bénéfice important", commente Eric Thomas (OSE), premier échevin et président d’Éole Modave.

Avec un dividende de 6% pour les habitants, voire plus pour la commune. "On n'est pas une banque d'affaires. On est un projet coopératif. La commune, il n'y a pas de limitation de dividende. Ça leur permettra de financer des projets et d'éviter de lever des taxes".

Chaque part coûte 250 euros : "Il y a des gens qui ont pris juste une part, il y a quelques jeunes ménages qui ont pris juste une part aussi, puis il y a quelques familles qui ont pris un peu plus. La tendance est de huit à dix parts". Soit 2000 à 2500 euros en moyenne.

Si le projet est désormais viable, Éole Modave espère rassembler encore 50 000 euros d'ici avril 2018, moment de l'installation de l'éolienne.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK