Manifestation des travailleurs liégeois du secteur de l'armement ce mardi au siège d'Ecolo

Manifestation des travailleurs liégeois du secteur de l'armement ce mardi au siège d'Ecolo
Manifestation des travailleurs liégeois du secteur de l'armement ce mardi au siège d'Ecolo - © Belga

Les travailleurs liégeois du secteur de l'armement se mobilisent. Ce mardi après-midi, plusieurs centaines d'entre eux iront manifester à Namur, au siège d’Écolo. C'est à nouveau le dossier des ventes d'armes à l'Arabie Saoudite qui crispe le personnel de la FN Herstal et de l'entreprise John Cockerill, l'ex-CMI.

Alors qu'un accord est en ligne de mire pour la formation d'une nouvelle majorité en Wallonie, Écolo campe sur ses positions en matière d'exportation d'armes. Les Verts estiment qu'il faut cesser de vendre du matériel militaire à l'Arabie saoudite, sans attendre un éventuel accord au niveau européen, comme le prônent plutôt le PS et le MR, ses possibles futurs partenaires wallons.

Une rigidité que dénonce Jean-François Ramquet, secrétaire Régional FGTB: "S'il n'y a pas les licences d'exportation, c'est plusieurs centaines d'emplois perdus, c'est plusieurs centaines de millions de pénalités. Et dès lors, toute la survie des entreprises comme la FN ou comme John Cockerill est concernée. Il est évident que les droits de l'homme, c'est une préoccupation de toute le monde, mais c'est clair que si la Wallonie est seule dans le monde à ne pas exporter des armes, c'est évidemment rendre les travailleurs les dindons de la farce parce qu'on exportera des armes en France, en Italie, aux États-Unis. Ce qu'il faut, c'est une législation européenne et internationale qui codifie pour toutes les entreprises les mêmes règles".

En début d'après-midi, une douzaine de cars démarreront de Herstal avec, à leurs bords, entre 6 et 800 travailleurs de la FN et de l'entreprise John Cockerill. Une délégation sera reçue au siège d’Écolo.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK