Malmedy: un drone de surveillance testé lors du carnaval

Malmedy: un drone de surveillance testé lors du carnaval
Malmedy: un drone de surveillance testé lors du carnaval - © rtbf.be

La saison des carnavals a débuté et c'est parfois l'occasion de réaliser des expériences. Y compris pour la police. La police fédérale par exemple, qui vient d'acheter un drone de surveillance et qui l'utilisait pour la première fois dans un événement de masse lors du carnaval de Malmedy, le week-end dernier.

L'heure est donc au premier bilan de cette expérience jugée positive Comme l’explique Bernard Goffin, commissaire divisionnaire, chef de corps de la zone de police Stavelot: "Pour le Cwarmé, il nous a semblé intéressant de surveiller les mouvement de foule et surveiller l’ordre public. Secundo, surveiller et avoir une vue sur la criminalité qui entoure ce genre d’événements. Et enfin, cela nous permet d’avoir une vue, c’est le cas de le dire, sur tous les problèmes de circulation qui peuvent se produire au début et à la fin du cortège quand la ville doit être évacuée. C’est une expérience satisfaisante car, comme le drone était relié aux caméras de la Ville, on avait cette synergie entre les deux techniques. Cela nous a permis à la fois une vue de loin et une vue de près et de pouvoir réagir aux évènements. Par exemple, nous avons vu un moment qu’une voiture pénétrait place de Rome, ce qui a été directement repéré par le drone. A partir de ce moment, le commissaire Schmidt a relayé l’information aux équipes de terrain".

La police espère pouvoir disposer du drone lors du Laetare de Stavelot. Une demande a été effectuée en ce sens.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK