Logopédie: un collectif demande un recalcul des remboursements de l'INAMI

Logopédie: un collectif demande un recalcul des remboursements de l’INAMI
Logopédie: un collectif demande un recalcul des remboursements de l’INAMI - © RTBF

Les logopèdes sont en colère contre la nouvelle politique de remboursement de l’INAMI. Cette convention prévoit de diminuer très fortement le nombre de séances pour traiter les troubles du langage, comme par exemple, le bégaiement, la dysphasie ou pour récupérer après une opération au larynx.

Le but: dégager un budget pour accorder une hausse des honoraires. Mais un collectif de praticiennes vient de se constituer.

"C’est une logopédie à deux vitesses" pour Claire Brunet, la porte-parole de ces logopèdes.

"Certaines pathologies ont un nombre de séances remboursées réduit à plus de 80%. Si un adulte fait un AVC, qu’il ne sait plus déglutir, parler convenablement ou  s’il n’a pas récupéré totalement, il paye sa séance au prix plein ou il arrête son traitement" poursuit-elle.

Ces logopèdes demandent une prise en compte globale des différents cas.

"Ce calcul a été fait sur base d’une moyenne qui ne tient pas compte des personnes décédées en cours de traitement ou déplacées vers les maisons de repos. Nous demandons donc un recalcul" conclut Claire Burnet.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK